Les Antilles : une destination lointaine, mais facilement accessible au départ de Paris

Les Antilles : une destination lointaine, mais facilement accessible au départ de Paris

07/12/2016Kel VacancesFrance découverte

En 1492, il a fallu 3 mois à Christophe Colomb pour atteindre les Caraïbes au départ de l’Espagne. Aujourd’hui encore, rejoindre les Antilles par voie maritime prend plusieurs semaines. Tout cela pour dire à quel point cette destination est éloignée de l’Europe. Mais contrairement aux idées reçues, les Antilles sont facilement accessibles au départ de Paris et s’y rendre pour passer des vacances est aussi facile que de rejoindre la Réunion, dans l’océan indien.


Depuis que l’Homme a eu la brillante idée d’inventer les avions, il est devenu simple et confortable d’entreprendre de longs voyages à travers le monde. Pour ce qui est de rejoindre les Antilles au départ de Paris, il faut compter une dizaine d’heures d’avion. On est très en dessous des trois mois qu’il a fallu au découvreur du Nouveau Monde pour rallier ces territoires au large de l’Amérique.


Pour ce qui est de la fréquence des vols Paris-Antilles, on peut dire que la desserte est plus que bonne. En effet, plusieurs compagnies aériennes proposent de gagner les îles des Caraïbes à bord de leurs appareils. Certaines proposent des vols à raison de 4 fois par semaine, d’autres un peu moins et d’autres légèrement plus. Si l’on suppose que quatre compagnies assurent la jonction Paris-Antilles, cela donne une moyenne de 16 vols par semaine.


En somme, il est facile de se rendre aux Antilles en partance de Paris. Le trajet ne prend que dix heures par avion et en termes de desserte, il n’y a aucun souci à se faire. Mais une fois sur place, à quoi peut-on s’attendre ? Un seul mot suffit à répondre à cette question : « paradis ». Les Antilles sont de véritables paradis sur terre. Le paysage est fabuleux, les gens sont merveilleux, le soleil est toujours présent, les eaux de la mer sont bleues, claires et cristallines, les plages de sable sont larges et somptueuses, etc.


À compter d’aujourd’hui, oubliez tous les a priori comme quoi les Antilles sont trop éloignées, qu’elles sont difficiles d’accès, car mal desservies par les transports aériens, que ce sont des endroits « sauvages » coupés de la civilisation, etc. La réalité est tout autre : les Caraïbes sont la porte à côté, il est facile de trouver un vol pour s’y rendre et ce ne sont pas des territoires « sauvages », mais d’authentiques paradis sur terre.